Production laitière : quelles races bovines choisir ?

Rate this post

Il existe une multitude de races bovines spécialement sélectionnées pour leur capacité de production laitière. Le choix de la vache idéale repose sur différents aspects : capacité laitière, capacité de croissance, adaptabilité climatique… Un certain nombre d’animaux sort du lot. Mais quelles sont les meilleures ?

La race Prim’Holstein : la star de la production laitière

Le marché de la production laitière en France fait de cette race la principale fournisseuse dans le pays. On évalue leur nombre à environ 60% du cheptel français. Il s’agit d’une race étrangère originaire du nord de l’Europe, notamment le Jutland au Danemark. Arrivée en France vers les années 1900, elle est tout de suite adoptée et constitue une référence parmi les vaches laitières.

Vache de grande taille, la Holstein porte une robe pie noir, agrémentée de taches blanches délimitées. Outre sa productivité (30 litres de lait par jour en général), on l’apprécie aussi pour sa croissance rapide. Il s’agit d’ailleurs aussi d’une race précoce, mettant bas en moyenne à 2 ans et demi. C’est aussi un animal qui s’adapte bien aux changements climatiques. Raison pour laquelle on la retrouve dans de nombreux pays de par le monde. A noter qu’il existe une race variante : la Red Holstein qui a une robe rouge.

D’autres races bovines idéales pour la production laitière

En matière de production laitière, d’autres vaches laitières sont plébiscitées par les éleveurs. Il en est ainsi de :

  • La Swiss Fleckvieh garantit aussi bien une bonne qualité de lait qu’une production sur le long terme. Cette race est préconisée dans la production de lait bio
  • La Brune est une race suisse très adaptative, se plaisant aussi bien en région froide et montagnard que dans les zones chaudes. Son lait est idéal pour la fabrication de fromage.
  • La Hérens est une vache laitière robuste et résistante, à utiliser dans des sites exploitations sur tout le territoire
  • La Simmental est aussi connue pour son adaptabilité à des conditions diverses, même les plus difficiles. Elle produit l’un des meilleurs laits au monde.

La France recense pas moins d’une douzaine de races bovines que l’on peut destiner à la production laitière.

Production laitière : comment assurer la productivité et la qualité ?

La production laitière ne dépend pas uniquement de la vache. Celle-ci doit aussi être élevée dans des conditions optimales pour produire du lait en quantité et en qualité. Plusieurs leviers sont préconisés, dont principalement : la mise en place d’un environnement de qualité et adapté à la race, la garantie d’une alimentation riche et équilibrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.