epilepsie

Les personnalités de l’histoire qui fut atteintes par l’épilepsie  

Rate this post

Contrairement à une idée reçue, l’épilepsie n’est pas une maladie mentale. En effet, il s’agit d’un dysfonctionnement neurologique temporaire. Pour être un peu plus précis, à cause d’un stimulus passager, le cerveau fait face à une crise, ce qui se caractérise par des troubles de comportements ou à une confusion. Les personnes qui assistent à la scène peuvent croire facilement à tort qu’il s’agit d’une maladie mentale ou encore d’une démence. 

C’est faux, car on peut vivre avec l’épilepsie, d’ailleurs certains personnages historiques se sont avérés épileptiques. Voici quelques-uns de ces illustres individus. 

Molière, un dramaturge épileptique

Un vrai artiste parisien, né dans les années 1600. Jean Baptiste Poquelin que l’on connaît sous le nom de Molière était un spécialiste du théâtre. Selon plusieurs spécialistes et historiens, il s’est avéré que Molière était un épileptique. Durant toute sa vie, il a su s’épanouir artistiquement avec ce trouble. 

Cela signifie donc que l’on peut poursuivre ces buts même en étant épileptique. Il convient juste de prendre les mesures nécessaires pour minimiser l’apparition des crises. Les médecins de l’époque ignoraient totalement le fonctionnement de cette pathologie, raison pour laquelle les remèdes ainsi que les traitements étaient inefficaces. 

Lénine, le père du communisme souffrait d’épilepsies 

Un des théoriciens marxistes les plus importants demeure sans doute Lénine. Ce personnage faisait partie des dirigeants les plus respectés de l’histoire de la Russie. Il a mené une brillante carrière politique lors de son vivant. 

Selon plusieurs sources, ce personnage était atypique en de nombreux points. Par exemple, il fumait jusqu’à plus de 40 cigarettes par jours, il aimait aussi les débats ainsi que les discours. Le seul souci est qu’il souffrait de crises épileptiques passagères. En effet, d’après les rapports des médecins, Lénine était victime de convulsions incontrôlables. À l’issue d’une recherche approfondie, les spécialistes pouvaient démontrer facilement qu’il s’agissait d’épilepsie

Van Gogh, un peintre d’exception atteint de l’épilepsie 

Selon les rapports de plusieurs témoins, Vincent Willem Van Gogh était instable mentalement, surtout dans les dernières années de sa vie. D’ailleurs, plus d’une cinquantaine de psychiatres ont tenté de l’aider en déterminant le trouble. Cependant, les diagnostics n’ont rien proposé. 

Ce n’est que maintenant que certains spécialistes énonçaient des théories selon lesquelles le peintre était atteint de schizophrène, de troubles bipolaires et d’épilepsie. Cette dernière serait la piste la plus probable. 

Quoi qu’il en soit, cela démontre que même si l’on souffre de dysfonctionnement neurologique, on peut toujours mener des carrières brillantes. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *