voyage en autostop

Les meilleurs conseils pour voyager en autostop

Rate this post

Il y a quelques raisons pour lesquelles les voyageurs ne font plus d’auto-stop. Par rapport à il y a 50 ans, les voitures et le carburant sont relativement bon marché. De plus, les options de transport en commun se sont multipliées pour répondre à la densité croissante de la population. Enfin, les récentes innovations en matière de covoiturage (pour ne pas citer le célèbre blablacar) ont rendu l’auto-stop inutile.

Néanmoins, on ne sait jamais quand on va se retrouver dans une situation où l’auto-stop est la meilleure façon de se sortir d’un imprévu sur la route. De plus, de plus en plus de Français et autres occidentaux remettent à la mode le voyage en auto-stop ! D’ailleurs, de nombreux Français aiment traverser la France uniquement en autostop, le but étant de ne pas dépenser un centime.

Certains passent beaucoup de temps à se préparer aux urgences les plus improbables. Savoir faire de l’auto-stop efficacement est sans doute plus important que de savoir comment construire un abri, allumer un feu avec des bâtons ou tuer un zombie.

Voici donc 5 conseils pour un auto-stop efficace.

1. Demandez aux gens dans les stations-service.

La sécurité est la préoccupation numéro un de la plupart des gens (surtout les femmes) lorsqu’il s’agit de faire de l’auto-stop. Tourner le pouce vers l’extérieur invite au hasard.

Pour contrôler (un peu) votre destin, approchez les automobilistes dans les stations-service. Cherchez des gens qui ont l’air dignes de confiance. Parlez-leur et expliquez-leur pourquoi vous avez besoin d’aide. Une fois que vous aurez établi une connexion, il est plus probable que vous obteniez un retour positif.

2. Choisissez un endroit où les voitures roulent lentement.

Plus les voitures sont lentes, mieux c’est. Cela leur donne amplement le temps de vous examiner, de débattre de votre posture ridicule avec leur femme et finalement de décider de venir vous chercher.

3. Choisissez toujours un endroit où une voiture peut facilement s’arrêter sans créer d’embouteillage.

Personne ne veut avoir un accident juste pour venir te chercher. De plus, personne ne vous prendra au passage si elle ne pas s’arrêter en toute sécurité. Assurez-vous donc qu’il y a suffisamment d’espace pour que la voiture puisse s’arrêter.

4. Approchez-vous de la frontière d’une ville.

Évitez de faire de l’auto-stop au milieu d’une ville. Les gens vont dans toutes les directions et la plupart ne vont pas loin.

Au lieu de cela, favorisez les abords de la ville, juste avant que les voitures commencent à accélérer. Évidement, évitez le milieu d’une autoroute.

L’endroit idéal pour faire de l’auto-stop, c’est là où les rues de la ville deviennent une autoroute.

5. Un panneau, une pancarte ou un carton peut vous aider en plus du pouce levé

Les auto-stoppeurs débattent de l’utilité d’une pancarte. L’avantage est évident : vous communiquez là où vous voulez aller. C’est particulièrement utile si, à quelques kilomètres de là, la route bifurque dans deux directions aussi populaires l’une que l’autre.

L’inconvénient des signes est que quelqu’un en Californie pourrait dire : “Mais je n’irai pas en Floride. Je ne vais qu’au Texas, donc je n’irai pas le chercher.”

Beaucoup de gens ne se rendent pas compte que vous n’avez pas besoin d’aller à votre destination en un seul trajet.

Petit bonus: l’équipement pour dormir sur place et n’importe où

Bon, si le but est de voyager en auto-stop, je me doute que vous ayez prévu de quoi survivre et dormir. En revanche, l’équipement que je vais mentionné ci-après concerne également les automobilistes car en cas de panne ou de gros imprévus, il est toujours utile d’avoir de quoi dormir ou survivre, surtout si vous tombez en panne par exemple dans une zone quasi déserte (il y en a beaucoup en Amérique).

Mon équipement phare est le suivant :

  • Un sac de couchage pour le camping, la randonnée;
  • Un duvet pour dormir au chaud;
  • Un matelas gonflable spécial camping léger et très pratique à transporter (pour voir les meilleurs modèles, vous pouvez visiter ce site);
  • Des boîtes de conserves;
  • Des bouteilles d’eau;
  • Une lampe torche.

Voilà, j’espère que vous aurez apprécié ce petit billet. Je vous souhaite un bon voyage en autostop !

Pour ceux qui veulent aller plus loin, voici tous les conseils du wikitravel pour l’autostop : https://wikitravel.org/fr/Conseils_pour_faire_de_l%27auto-stop

Article invité de Jérôme pour le site : dormir-bien.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *