Qu’est que l’isolement social ?

L’isolement social est souvent perçu par la société comme une faiblesse ou une lâcheté. Cependant, une personne isolée a un besoin urgent d’être soutenue pour ne pas sombrer dans la souffrance. Voyons ensemble la définition, les risques, les conséquences de l’isolement social ainsi que les rôles des associations afin d’aider les personnes qui l’endurent. 

Une définition de l’isolement social

On confond souvent l’isolement social par la solitude, mais qu’est-ce que l’isolement social ? Pour le Conseil économique Social et environnemental ou CESE, l’isolement social est la situation dans laquelle se trouve la personne qui, du fait de relations durablement insuffisantes dans leur nombre ou leur qualité, est en situation de souffrance et de danger.

Autrement dit, l’isolement social se traduit comme un manque d’interactions qui figurent parmi les besoins fondamentaux d’une personne. De plus, les personnes touchées par l’isolement social ont  un entourage social faible. Cela peut être mesuré par son mode de vie, son statut matrimonial, la taille de son réseau social ainsi que sa participation à des activités de groupe. 

Ce type de fléau s’attaque souvent sur les plus faibles et vulnérables, mais pas uniquement les personnes âgées. Il peut s’acharner sur les familles monoparentales surtout les femmes, les chômeurs, les inactifs, les personnes à faibles revenus. À cause de leur situation de précarité, ils perdent leur contact avec les membres de leurs réseaux de sociabilité, c’est-à-dire : familial, amical, professionnel, affinitaire et voisinage.

Les risques et les conséquences de l’isolement social

Les personnes accompagnées par des bénévoles sont victimes de solitude ou d’isolement social. Alors, qu’est-ce que l’isolement social ? Une personne isolée peut ressentir un fort sentiment d’être seule et d’être abandonnée.  En effet, l’isolement social réfère à une absence de contacts interpersonnels et à la diminution des contacts sociaux suite à des difficultés financières, à un  handicap, à la vieillesse, ou à des événements violents. 

L’isolement social peut provoquer une perte d’identité, vu que la personne souffrant se replie sur elle-même, perd sa confiance en soi et son autonomie.  L’isolement social entraîne aussi une inégalité dans la société, car plus une personne est isolée, plus elle est exclue de la société.

De plus, une personne isolée socialement est souvent exposée à des risques de souffrance psychique et physique. Effectivement, l’isolement social peut avoir un impact négatif non seulement sur la santé mentale, mais aussi sur la santé physique. Il peut aussi dégrader la qualité de vie de l’isolé, du fait qu’il peut mener à la dépression voire au suicide.

Ainsi, l’isolement social est une situation destructrice à laquelle il faut y remédier avec des équipes de bénévoles prêtes à donner main-forte aux personnes qui souffrent d’isolement.

Missions des associations pour les personnes subissant l’isolement

Les associations qui ouvrent dans le soutien des personnes subissant l’isolement social comme la Société de Saint-Vincent-de-Paul (SSVP), ont créé des actions qui vont permettre de lutter contre cette souffrance.

La SSVP et ses équipes s’engagent  à combattre l’isolement social  en entrant en relation avec celles et ceux qui en souffrent. Grâce aux programmes de visites à domiciles, dans les rues, en maison de retraite, à l’hôpital, dans un logement étudiant, ils offrent du réconfort et du soutien aux personnes en situations d’isolement. Outre les visites, la SSVP propose aussi des repas partagés, des  accueils de jour et d’écoute pour ceux ou celles qui ont besoin d’être épaulés et soutenus.